Myodésopsies ou corps flottants du vitré

Contenu médical révisé par - Dernière révision 18/10/2016
Myodésopsies ou corps flottants du vitré

Les myodésopsies ou corps flottants, aussi appelés « mouches volantes » sont un trouble oculaire consistant à l’apparition au champ visuel de points, tâches, filaments ou toiles d’araignée de formes diverses et de couleur noire ou grise, qui se déplacent avec le mouvement des yeux.

Elles apparaissent plus souvent quand on regarde des surfaces ou des espaces très clairs, tels qu’une feuille de papier ou le ciel, et elles représentent une cause fréquente de consultation chez l’ophtalmologiste.


Quelle est l’origine des myodésopsies ou corps flottants ?

Les corps flottants apparaissent suite à l’apparition d’opacités qui se créent au fluide gélatineux qui remplit nos yeux, l’humeur vitreuse, lors que cette substance subit des changements naturels au fil du temps. Les fibrilles présentes au vitré tendent à s’agglomérer et projeter leur ombre sur la rétine lors du passage de la lumière.

L’âge, la myopie, les coups sur l’œil, la chirurgie de cataractes, la capsulotomie (nettoyage de la capsule postérieure à l’aide du laser) ou le décollement du vitré sont, parmi d’autres, des facteurs de risque d’apparition de myodésopsies.

Normalement, l’apparition de corps flottants est une circonstance habituelle subie par une proportion importante de la population à un moment ou autre de leur vie, spécialement durant des moments de stress ou à un âge avancé. Ce problème est souvent inoffensif, mais si l’apparition est soudaine, et en particulier si les corps flottants sont accompagnés d’éclairs lumineux (photopsies), restent immobiles ou augmentent considérablement de volume, il est nécessaire d’aller voir l’ophtalmologiste.

En consultation, le spécialiste va effectuer un examen du fond de l’œil du patient afin d’écarter d’exclure les possibilités de maladies ou lésions graves, car l’apparition de corps flottants peut aussi faire partie d’autres troubles oculaires plus graves, tels que déchirures rétiniennes, uvéite, hémorragies ou tumeurs oculaires.


Peuvent-elles être traitées ?

Les myodésopsies étant très ennuyeuses, elles n’ont pas d’autres conséquences plus graves pour la santé oculaire et normalement ne sont pas traitées, pourvu qu’elles soient bénignes et ne mettent en danger considérablement la vision. Dans le cas où les corps limitent dans une très large mesure la vision, deux traitements peuvent être effectués :

la vitréolyse au laser, à l’aide du laser chirurgicale YAG, qui permet la disruption des opacités afin d’éviter qu’elles altèrent la vue du patient ou
la vitréctomie, une chirurgie utilisée dans les cas où les myodésopsies comportent une incapacité visuelle et consistant au remplacement de l’humeur vitreuse par une solution saline.

Cependant, les deux procédures comportent des risques, c’est pourquoi elles ne sont effectuées que dans des cas très exceptionnels.

Au cas où les myodésopsies cachent un trouble oculaire plus sérieux, ce sera la cause qui devra être traitée.

Postez votre commentaire

Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RÈGLEMENT (UE) 2016/679), les informations suivantes sur le traitement des données à caractère personnel vous sont communiquées.

Responsables: Institut Català de la Retina, S.L., Institut Català de Cirurgia refractiva, S.L. (dorénavant ICR).

Contact Délégué à la protection des données: C/Pau Alcover nº 67 08017 Barcelona – rgpd@icrcat.com

Finalité: Le but du traitement est de gérer les informations que vous nous fournissez et en cas d'avoir votre consentement, publier le témoignage sur notre site.

Légitimation: La base légale pour ce traitement est la demande qui a été faite par vous.

Destinataires: Les destinataires de l’information sont les départements et les délégations dans lesquels l’ICR est organisée, en partie ou en totalité. Elles ne seront pas communiquées à des tiers.

Droits: A tout moment, vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation de traitement et / ou de portabilité des données en écrivant au Délégué à la Protection des Données DPD à l'adresse indiquée au contact. Vous pouvez aussi révoquer les consentements à d'autres traitements. Vous pouvez également demander plus d'informations au DPD sur les traitements effectués.
Dans le cas où vous considérez que vos droits ont été violés, vous pouvez soumettre une réclamation auprès de l’autorité de contrôle de la protection des données compétente.

À toutes fins, l'utilisateur accepte que l'opinion exprimée soit exclusivement de sa responsabilité. L'utilisateur assume sous sa responsabilité exclusive les dommages et préjudices qui peuvent en dériver.
ICR ne sera pas responsable de l'exactitude, de la qualité, de la fiabilité, de la justesse, de la moralité et de la légalité des données, informations ou opinions publiées par les utilisateurs.
ICR se réserve le droit de ne pas publier toutes les opinions des utilisateurs.
L'utilisateur est responsable de son nom d'utilisateur. ICR ne sera pas responsable de l'utilisation illégale ou à des fins illicites que d'autres utilisateurs peuvent faire de ce nom d'utilisateur.

Conservation: Les données récupérées seront conservées pendant le temps nécessaire pour la gestion demandée.

8 commentaires

ICR siège central Ganduxer

c/Ganduxer,117
08022 Barcelona

ICR Pau Alcover

C. Pau Alcover 67
08017 Barcelona

ICR Terrassa

Carrer del Nord, 77
08221 Terrassa

Centre Chirurgical Clínica Bonanova

Pg. De la Bonanova 22-24
08022 Barcelona

Tests et Traitements Clínica Bonanova

c/ Mandri, 63
08022 Barcelona

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Rue de l'Escorial,148
08024 Barcelona
Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.