Le Dr. Dyrda a publié un article sur les lentilles intraoculaires après une chirurgie de la cataracte dans Journal of Ophthalmology

Le Dr. Dyrda a publié un article sur les lentilles intraoculaires après une chirurgie de la cataracte dans Journal of Ophthalmology

Le Dr. Agnieszka Dyrda, ophtalmologiste du Département de Rétine et Corps Vitré et du Département de la Cataracte de l’ICR, a récemment publié un article intitulé «Résultats cliniques sur les lentilles multifocales diffractives, réfractives, hybrides et monofocales», dans la prestigieuse revue Journal of Ophthalmology.

D’autres chercheurs de l’ICR ont également participé à cette étude: le Dr. Amanda Rey et  Antonio Morilla.

Quels sont les objectifs de l’étude?

Le but de l’étude était d’analyser les résultats visuels après une chirurgie de la cataracte dans laquelle il existe une implantation bilatérale d’une lentille intraoculaire multifocale hybride comparée aux résultats visuels avec implantation d’autres lentilles multifocales diffractives et réfractives et avec une lentille monofocale.

Cette étude était prospective, randomisée et contrôlée, dans laquelle 160 patients (320 yeux) présentant une cataracte sénile et le désir d’indépendance des lunettes ont été inclus.

Ils ont été divisés en cinq groupes avec implantation de différentes lentilles intra-oculaires chacune. Chaque groupe était composé de 32 patients (64 yeux). Tous les patients ont complété le suivi pendant 3 mois.

Comment se fait la chirurgie de la cataracte?

 Pendant la chirurgie de la cataracte, la phacoémulsification est effectuée. Cette procédure consiste en une intervention oculaire microincisionnelle et mini-invasive consistant à utiliser des ultrasons pour dissoudre et éliminer la lentille endommagée, et à la remplacer par une lentille intraoculaire artificielle qui remplit sa fonction et dure toute la vie.

Quelles lentilles intraoculaires sont utilisées?

De nos jours, la chirurgie de la cataracte est une procédure réfractive.

Bien que les lentilles intra-oculaires monofocales (LIO) assurent une excellente acuité visuelle à distance, les patients ont besoin de lunettes pour les distances proches et intermédiaires (ordinateur, par exemple).

Les lentilles intraoculaires multifocales (LIOMF) ont des capacités de focalisation différentes dans la zone optique et permettent d’obtenir une bonne acuité visuelle pour la vision de loin et de près, assurant ainsi l’indépendance des lunettes.

Les lentilles intraoculaires multifocales utilisent une conception réfractive, diffractive ou une combinaison des deux. L’un des principaux inconvénients de la conception réfractive est la dépendance du diamètre de la pupille, tandis que la perte d’énergie (la lumière) est le principal inconvénient du modèle diffractif.

D’autres études ont montré que les lentilles intraoculaires multifocales avaient augmenté la perception de la dysphotopsie (présence d’éblouissement et de halos autour d’une source lumineuse) et diminué la sensibilité au contraste par rapport aux lentilles intra-oculaires monofocales.

Ces effets secondaires peuvent limiter la fonction visuelle et réduire la qualité de vie du patient.

Il est donc extrêmement important d’interroger et examiner le patient avant de choisir le type de lentille intraoculaire, car tous les patients ne sont pas de bons candidats pour l’implantation de la lentille multifocale.  En général, l’implantation binoculaire de lentilles intraoculaires multifocales est préférable à une implantation monoculaire .

Quelles sont les lentilles les plus modernes?

Les lentilles intraoculaires bifocales (analysées dans le cadre de l’étude) offrent une bonne vision sur une large gamme de distances, mais dans le cas d’une vision intermédiaire, elles peuvent être insuffisantes pour mener une vie quotidienne normale.

Pour cette raison, la conception des lentilles intraoculaires multifocales est en développement.

Les lentilles intraoculaires trifocales, avec un troisième projecteur utile pour la vision intermédiaire, en sont un bon exemple.

Selon de nombreuses études, les lentilles intraoculaires trifocales ont amélioré la vision intermédiaire par rapport aux lentilles intraoculaires bifocales, sans affecter la vision de loin et de près.

Les lentilles à profondeur de champ étendue (EDOF) sont la dernière variante et diffèrent des lentilles intraoculaires multifocales, car elles fournissent une gamme de vision continue, étendant la lumière sur une plage, plutôt que de la diviser entre deux points différents ( pour vision de loin et de près). En minimisant l’aberration chromatique, l’objectif optimise la qualité et le contraste de l’image Son point négatif serait une acuité visuelle sous-optimale de près.

Conclusions de l’étude

Dans l’étude, il a été conclu que les patients présentant une implantation bilatérale de lentilles intraoculaires OptiVis étaient très satisfaits, bien que les résultats visuels en distance intermédiaire et rapprochée étaient sous-optimaux.

Par conséquent, la nécessité d’améliorer la qualité de la vision à toutes les distances justifie l’apparition de lentilles intraoculaires trifocales et la recherche de nouvelles solutions accommodatives.

Cette étude constitue une progression pour l’innovation technologique et scientifique concernant les lentilles intraoculaires, dans le but d’obtenir le meilleur confort visuel pour le patient qui subit un implant après une opération de la cataracte.

Publica tu comentario

Tu dirección de correo no será publicada

ICR siège central Ganduxer

c/Ganduxer,117
08022 Barcelona

ICR Pau Alcover

C. Pau Alcover 67
08017 Barcelona

ICR Terrassa

Carrer del Nord, 77
08221 Terrassa

Centre Chirurgical Clínica Bonanova

Pg. De la Bonanova 22-24
08022 Barcelona

Tests et Traitements Clínica Bonanova

c/ Mandri, 63
08022 Barcelona

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Rue de l'Escorial,148
08024 Barcelona
Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.