L’hypermétropie peut-elle affecter l’alphabétisation précoce?

L’hypermétropie peut-elle affecter l’alphabétisation précoce?

Une étude présentée par le groupe d’étude VIP-HIP (La vision chez les enfants en âge préscolaire – L’hypermétropie chez les enfants en âge préscolaire) à l’Association for Research in Vision and Ophthalmology Meeting a Florida (États-Unis) a révélé que les enfants d’entre 4 et 5 ans avec hypermétropie présentent des performances inférieures par rapport à l’alphabétisation précoce.

Dans cet étude transversale, on a examiné 492 enfants en âge préscolaire n’ayant jamais porté de correction réfractive. Parmi ces 492 enfants, 244 étaient hypermétropes et 248 emmétropes (c’est-à-dire, qu’ils présentaient un état oculaire idéal)

Afin de dépister les cas d’hypermétropie (entre 3 et 6 dioptries au méridien plus hypermétrope au moins à un œil, astigmatisme égal ou inférieur à 1,5 dioptries, et anisométropie, ou différence de réfraction entre les deux yeux, égale ou inférieure à 1 dioptrie) et les distinguer des cas d’emmétropie (hypermétropie, astigmatisme, anisométropie et myopie inférieure à 1 dioptrie), on a utilisé la réfraction cycloplégique, qui analyse toutes ces variables. Les tests de seuil d’acuité visuelle et d’occlusion unilatérale ont été utilisés pour éliminer la possibilité d’amblyopie (œil paresseux) ou de strabisme. On a aussi mesuré la réponse accommodative, l’acuité visuelle binoculaire de près et l’acuité visuelle stéréoscopique de près.

Les examinateurs ont fait passer aux enfants le Test d’Alphabétisation Précoce Préscolaire (TOPEL), composée par des sections de reconnaissance graphique, définition de vocabulaire et conscience phonologique.

Les résultats des tests réalisés aux 492 enfants d’un âge moyen de 58 mois (à peu près 5 ans) ont indiqué, après les ajustements selon âge, race/ethnie et éducation des parents/tuteurs, que la différence totale entre les tests réalisés par des hypermétropes par rapport à ceux qu’ont réalisés les emmétropes était de -4,3 points. Le domaine où les différences ont été plus remarquables a été le module de reconnaissance graphique.

On a détecté des déficits supérieurs chez les enfants avec hypermétropie supérieure à 4 dioptries (-6,8 points aux résultats totales et -4 points dans le cas particulier de la reconnaissance graphique). Néanmoins, les déficits plus hauts ont été détectés chez les enfants hypermétropes avec une acuité visuelle binoculaire de près égale ou inférieur à 20/40 (-8,5 points au-dessous des résultats totaux des tests et -4,5 en reconnaissance graphique) ou avec basse acuité visuelle stéréoscopique de près égale ou inférieur à 24 secondes d’arc (-8,6 points moins au score total et -5,3 points moins en reconnaissance graphique par rapport aux enfants emmétropes.

Ainsi, l’hypermétropie supérieure à 4 dioptries ou l’hypermétropie d’entre 3 et 6 dioptries en combinaison avec une basse acuité visuelle binoculaire de près (de 20/40 ou inférieure) ou une basse acuité visuelle stéréoscopique de près (250 secondes d’arc ou inférieur) se traduisent par une performance inférieure aux tests d’alphabétisation préscolaire chez les enfants d’entre 4 et 5 ans.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

ICR siège central Ganduxer

c/Ganduxer,117
08022 Barcelona

ICR Pau Alcover

C. Pau Alcover 67
08017 Barcelona

ICR Terrassa

Rue Sant Pere, 46 2º étage
08221 Terrassa

Centre Chirurgical Clínica Bonanova

Pg. De la Bonanova 22-24
08022 Barcelona

Tests et Traitements Clínica Bonanova

c/ Mandri, 63
08022 Barcelona

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Rue de l'Escorial,148
08024 Barcelona
Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.