Oeil sec

Contenu médical révisé par - Dernière révision 30/07/2019
Oeil sec

 L’œil sec ou syndrome de l’œil sec est une trouble oculaire commun qui se produit lorsqu’il y a un manque de lubrification et humectation de la surface de l’œil (cornée, conjonctive et film lacrymal). Cela succède car l’œil ne produit pas la quantité nécessaire de larmes pour maintenir une bonne hydratation et lubrification ou bien car les larmes son de mauvaise qualité.

Ce syndrome, aussi connue comme kératoconjonctivite sèche, affecte autour de 5 millions de personnes dans notre pays et est traité par le Département de Cornée.


Qu’est-ce-que l’œil sec?

L’œil sec est un syndrome qui peut provoquer des gênes à la personne qui le subit et dans des cas plus gras, peut causer des problèmes visuels graves et lésions dans la surface oculaire.

La basse production de larmes ou la mauvaise qualité de celles-ci est causé par une mauvaise fonction des glandes de Meibomio, situés dans la paupière supérieure ou inférieure. Ces glandes sébacés sont celles qui sécrètent des lipides qui servent à hydrater et lubrifier les yeux et à la fois, évitent que les larmes évaporent le film lacrymal qui couvre et protège l’œil.


Causes

De nos jours, l’œil sec affecte un grand nombre de personne et il s’agit d’un des syndromes plus fréquents dans les consultations ophtalmologiques.

Il existe plusieurs facteurs associés à ce syndrome :

  • Âge avancé: au fils des années, la larme perd de la qualité et n’hydrate pas les yeux correctement.
  • Facteurs de l’environnement intérieurs, comme l’utilisation d’airs climatisés et chauffages.
  • Facteurs de l’environnement extérieurs, comme le vent ou la contamination
  • Changements hormonaux qui affectent majoritairement aux femmes (ménopause)
  • Altérations dermatologiques, comme la rosacée  la rosacée
  • Utilisation fréquente de lentilles de contact.
  • Prendre des médicaments, comme des antidépresseurs, anxiolytique contraceptifs ou antihistaminiques
  • Utilisation de dispositifs électroniques pendant des longues périodes
  • S’être soumis à chirurgie oculaire, comme la chirurgie réfractive avec laser.
  • Voyager fréquemment en avion.
  • Traitement avec chimiothérapie ou radiothérapie
  • Mauvaises habitudes alimentaires
  • Souffrir certaines maladies systémiques ou auto-immune, comme la diabète, la fibromyalgie, le lupus, arthrite rhumatoïde, etc.
  • Problème avec les paupières, comme la blépharite.

Symptômes

Les symptômes que présente le syndrome de l’œil sec, en plus de la sécheresse oculaire, sont généralement :

  • Ardeur et sensation de brulure
  • Rougissement oculaire
  • Lourdeur des paupières
  • Doleur des yeux
  • Sensibilité à la lumière (photophobie)
  • Sensation de sable
  • Vision floue
  • Fatigue visuelle qui rend plus difficile les taches quotidiennes, comme la lecture ou la conduction.
  • Inflammation et irritation des yeux.

Ces symptômes peuvent empirer à cause des facteurs de l’environnement. Dans le cas où vous présenteriez un ou plusieurs de ces symptômes, il est nécessaire d’aller chez l’ophtalmologue le plus vite possible


Diagnostic

Pour diagnostiquer le syndrome de l’œil sec il est nécessaire de faire une étude exhaustive des symptômes présentés par le patient en plus de réaliser les preuves ophtalmologiques que le spécialiste considère nécessaires.

Quelques preuves de diagnostique sont :

  • Révision des paupières afin de connaitre la fréquence de scintillement et la production et la qualité des larmes.
  • Vérifier l’état des glandes de  Meibomio.
  • Etude du contraste pour vérifier l’état et la sensibilité de la cornée.
  • Biopsie de la surface de l’œil.
  • Prise de sang pour exclure une maladie immunitaire associé.

Traitement

Comme il s’agit d’une maladie chronique, le traitement pour l’œil sec sera à long terme. De plus, le traitement va s’établir après avoir réalisé une évaluation individualisé pour chaque cas et avoir étudier les antécédents du patient.

Les traitements prescrits aux patients avec les yeux secs, incluent:

  • Une hygiène adéquate des paupières. De cette manière là, on élimine les excès de sécrétions qui peuvent causer d’autres affections oculaires associés
  • Utilisation de larmes artificielles. Ce type de traitement aideras a maintenir les yeux humides et lubrifiés.
  • Utilisation de collyres anti-inflammatoires ou antibiotiques et/ou utilisation de corticoïdes.
  • Exfoliation des paupières pour éliminer les déchets provoqués par la desquamation et les bactéries qui se soient accumulés par manque de larmes.  .
  • Sondage de glandes de Meibomio pour ouvrir le canal lacrymal et extraire els secrétions cumulés dans l’intérieur.
  • Blocage des canaux lacrymaux avec l’introduction de bouchons de silicone/gel dans le canal lacrymal naturels pour que les larmes naturels restent le plus longtemps possible.

Conseils pour prevenir l’oeil sec

Il existe plusieurs mesures de précaution qu’on peut prendre pour éviter et/ou atténuer les facteurs de risque provoqués par le syndrome de l’œil sec.

  • Essayer d’éviter les causes environnementales. Il faut éviter dans la mesure du possible l’utilisation prolongé d’airs climatisés ou chauffages. De plus, il est souhaitable protéger les yeux avec des lunettes protectrices, protéger la vue pour éviter la fatigue visuelle, utiliser des humidificateurs, etc.
  • Suivre un régime alimentaire riches en acides gras oméga 3 avec l’objectif d’améliorer la qualité des larmes.
  • Abandonner les comportements nocifs pour la santé et qui ont un impact dans les yeux, comme la consommation de tabac.
  • Reposer la vue après des activités comme la lecture ou l’utilisation d’écrans, qui affectent la fréquence de scintillement.
  • Un bon nettoyage de la zone oculaire, surtout des paupières.
  • Utilisation de gels lubrifiants ou larmes artificielles afin de maintenir à tout moment nos yeux hydratés.

Dans tous les cas, si vous sentez un de ces symptômes ou gênes dans les yeux, il sera toujours nécessaire aller chez l’ophtalmologue pour que celui-ci établisse un traitement personnalisé

 

Avez-vous des questions?

Écrivez-nous ou prendre rendez-vous pour une consultation avec un de nos spécialistes.

Centres Ophtalmologiques ICR :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 9 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.