La Dr. Castillo parle à Radio Terrassa sur un scanner de rétine qui pourrait détecter l’Alzheimer de manière précoce

Contenu médical révisé par - Dernière révision 06/06/2019
La Dr. Castillo parle à Radio Terrassa sur un scanner de rétine qui pourrait détecter l’Alzheimer de manière précoce

Comme nous avons informé il y a quelques semaines, une étude scientifique conduite par des chercheurs de la Washington University de Saint Louis (E.U) suggère qu’un scanner de rétine pourrait montrer les premiers signes d’Alzheimer. Cette nouvelle forme de diagnostique supposerait une révolution pour la détection de cette maladie neurodégénérative  car, en plus de son bas cout économique il permettrait détecter cette maladie de forme précoce et ainsi faciliter le traitement pour réduire son évolution.

En quoi consiste l’étude ?

Afin de connaitre plus de données sur cette découverte, la Radio Municipale de Terrassa a interviewé la Dr. Lorena Castillo, responsable du Département de Neuro-ophtalmologie  et du Département d’enseignement de l’ICR.  La Dr. Castillo a expliqué en quoi consistait exactement cette étude et quel était son objectif : «  L’objectif de cette étude est détecté des patients qui ont la maladie d’Alzheimer mais qui ne présentent pas encore de symptômes, c’est-à-dire, ni démence ni changement de comportements.  Ça ne se voit pas, ils n’ont aucun symptôme mais ils ont des marqueurs qui font que la démence soit probable ».

Pendant l’étude, les chercheurs ont examiné 30 personnes qui ne présentaient pas de symptôme d’Alzheimer. À ces personnes on leur a réalisé deux genres de preuves, considérées invasives et chères, qui permettent détecter l’Alzheimer : une tomographie par émission de positrons (PET scan) et une analyse de liquide céphalo-rachidien. De cette manière on a  pu différencier entre les personnes qui souffraient d’Alzheimer en état préclinique et les personnes qui ne le souffraient pas. Après, on leur a réalisé une OCT, un scanner de rétine qui permet de visualiser la rétine avec beaucoup de résolution et sans aucun risque pour les yeux. Ce scanner a permit de vérifier que les personnes qui avaient comme résultats de marqueurs de cette maladie avaient des altérations dans la rétine qui n’était pas présents dans le reste des patients.

L’importance de la détection précoce de l’Alzheimer

La Dr. Castillo a voulu souligner l’importance des découvertes qui ont fait ces chercheurs : « Il est important de détecter la maladie dans cette stade précoce car actuellement il y a beaucoup d’essais cliniques pour évaluer des médicaments qui peuvent détenir cette maladie et que ces patient ne finissent pas par développer la démence. Dans ce moment, il n’existe pas encore de traitement curatif : lorsqu’on détecte la maladie le patient souffre déjà de démence, il y a déjà beaucoup de neurones qui sont mortes et qui ne peuvent pas se récupérer. Les traitements qui existent sont pour atténuer la maladie et non pas pour la guérir. Si on la détecter à un stade plus précoce nous n’arriverions peut-être pas à ce stade ».

Comme l’a exposé la Dr. Castillo, l’œil est comme une fenêtre du système nerveux central : « Au contraire que le cerveau, qui est seulement accessible si on le visualise à travers une biopsie, la rétine peut se visualiser avec ces techniques, qui ont beaucoup de résolution et ne sont pas invasives. C’est pour cela que ces dernières années il y a eu beaucoup d’intérêt de la part des chercheurs pour chercher si cette fenêtre qu’on a à travers les yeux au système nerveux central peut servir pour diagnostiquer les maladies neurodégénératives. »

Cette étude suppose un progrès vers la détection précoce de l’Alzheimer. Cependant, il s’agit d’une recherche à petite échelle et il faudra donc continuer à réaliser des études dans cette direction.

Vous pouvez écouter l’entretien complet de la Dr. Castillo ici (en catalan).

 

Ophtalmologistes spécialisés en Neuro-ophtalmologie

Postez votre commentaire

Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RÈGLEMENT (UE) 2016/679), les informations suivantes sur le traitement des données à caractère personnel vous sont communiquées.

Responsables: Institut Català de la Retina, S.L., Institut Català de Cirurgia refractiva, S.L. (dorénavant ICR).

Contact Délégué à la protection des données: C/Pau Alcover nº 67 08017 Barcelona – rgpd@icrcat.com

Finalité: Le but du traitement est de gérer les informations que vous nous fournissez et en cas d'avoir votre consentement, publier le témoignage sur notre site.

Légitimation: La base légale pour ce traitement est la demande qui a été faite par vous.

Destinataires: Les destinataires de l’information sont les départements et les délégations dans lesquels l’ICR est organisée, en partie ou en totalité. Elles ne seront pas communiquées à des tiers.

Droits: A tout moment, vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation de traitement et / ou de portabilité des données en écrivant au Délégué à la Protection des Données DPD à l'adresse indiquée au contact. Vous pouvez aussi révoquer les consentements à d'autres traitements. Vous pouvez également demander plus d'informations au DPD sur les traitements effectués.
Dans le cas où vous considérez que vos droits ont été violés, vous pouvez soumettre une réclamation auprès de l’autorité de contrôle de la protection des données compétente.

À toutes fins, l'utilisateur accepte que l'opinion exprimée soit exclusivement de sa responsabilité. L'utilisateur assume sous sa responsabilité exclusive les dommages et préjudices qui peuvent en dériver.
ICR ne sera pas responsable de l'exactitude, de la qualité, de la fiabilité, de la justesse, de la moralité et de la légalité des données, informations ou opinions publiées par les utilisateurs.
ICR se réserve le droit de ne pas publier toutes les opinions des utilisateurs.
L'utilisateur est responsable de son nom d'utilisateur. ICR ne sera pas responsable de l'utilisation illégale ou à des fins illicites que d'autres utilisateurs peuvent faire de ce nom d'utilisateur.

Conservation: Les données récupérées seront conservées pendant le temps nécessaire pour la gestion demandée.

Centres Ophtalmologiques ICR :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 9 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.