Le Journal de Terrassa publie un entretien avec le Dr. Antón sur le glaucome

Contenu médical révisé par - Dernière révision 06/06/2019
Le Journal de Terrassa publie un entretien avec le Dr. Antón sur le glaucome

Le dernier mois de novembre, le journal de Terrassa, a publié un entretien avec le Dr. Antón, chef du Département de Glaucome et Recherche de l’ICR, sur le glaucome

A continuation, nous traduisons intégralement l’entretien:

Le glaucome est une maladie du nerf optique qui, dans la majorité des patients, est associé à une pression intraoculaire haute. Le nerf optique est le câble qui unit les yeux avec le cerveaux, et fait que nous soyons conscients de ce que nous sommes en train de voir. Dans le glaucome, ce câble s’abime.  Il y a des cellules qui meurent avant l’heure, l’information est mal transmise et le patient perd le champ visuel, et avec le temps, cette maladie produit la cécité.

  • S’agit-il d’une maladie qui ne donne pas de signaux d’alarme?

Exacte. Les formes les plus fréquentes de glaucome sont chroniques, d’angle ouvert et ne provoquent pas de symptôme chez le patient et pour cela le patient ne rend pas visite chez l’ophtalmologue. Pour cela il est si important de réaliser des révisions périodiquement. Il existe certains facteurs de risques comme avoir plus de  40 ans, antécédents familiaux, myopie, pression élevée dans les yeux…

  • Est-il impossible de la prévenir ?

La seule manière est la détection précoce et cela implique une visite chez l’ophtalmologue afin d’identifier s’il existe des problèmes. Il n’y a pas de mesures spécifiques dans la vie de tous les jours qui permettraient de prévenir le glaucome, mais il y a des études qui suggèrent qu’une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibré et faire du sport de manière modéré aideraient a qu’il y est moins de probabilités de souffrir glaucome, mais il n’y a pas d’études concret qui le démontrent.

  • Les cellules mères ouvrent-elles un chemin qui peut être utile pour traiter les pathologies oculaires graves ?

Sans doute. Il y a beaucoup champs de recherche et les cellules mères sont très prometteuses. Dans le glaucome c’est plus difficile mais elles ouvrent beaucoup de possibilités à des maladies de la rétine ou de la surface oculaire. Et, qui sait, si avec le temps, aussi dans le cas du glaucome.

  • La prolifération d’optiques provoque-t-elle moins de visites chez l’ophtalmologue?

Il est vrai qu’il y a chaque fois plus d’optiques mais il est aussi vrai que sa participation dans la détection du glaucome est très positive.

  • Les nouvelles technologies sont-elles en train de nuire notre vue ?  

Utiliser de manière régulière les appareils électroniques s’est associé de manière claire avec l’apparition de la myopie, mais il s’agit d’une myopie légère et modéré.

  • Est-ce que nous prenons bien soin de notre vue?

Nous pourrions l’améliorer. Il est important de réaliser des révisions régulièrement afin de s’assurer que notre vision est adéquate. Et on doit corriger ce dont nous avons besoin. S’il y a des symptômes, allé chez l’ophtalmologue. Nous devons utiliser une lumière adéquate pour lire et ne pas abuser de l’utilisation de tous les éléments dont j’ai parlé avant.

  • En ce qui concerne la chirurgie, les patients de son champ ne sont-ils pas appréhensifs?

Beaucoup. La majorité des patients, concrètement les plus jeunes, se résistent à que les médecins touchent leurs yeux. La chirurgie est très contrôlée et dans la majorité des interventions, le patient est sédatif et relaxé et ne souffre pas.

  • Perdre la vision est-il le pire que peut arriver à une personne ?

Le système visuel apporte au cerveau 90 % de l’information et renoncer de cette information est horrible, limite beaucoup et oblige à s’adapter. On doit faire un effort pour la détection précoce des maladies ophtalmologiques et suivre les conseils des médecins pour arriver à la fin de notre vie de la meilleure manière possible.

Ophtalmologistes spécialisés en Glaucome

Postez votre commentaire

Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RÈGLEMENT (UE) 2016/679), les informations suivantes sur le traitement des données à caractère personnel vous sont communiquées.

Responsables: Institut Català de la Retina, S.L., Institut Català de Cirurgia refractiva, S.L. (dorénavant ICR).

Contact Délégué à la protection des données: C/Pau Alcover nº 67 08017 Barcelona – rgpd@icrcat.com

Finalité: Le but du traitement est de gérer les informations que vous nous fournissez et en cas d'avoir votre consentement, publier le témoignage sur notre site.

Légitimation: La base légale pour ce traitement est la demande qui a été faite par vous.

Destinataires: Les destinataires de l’information sont les départements et les délégations dans lesquels l’ICR est organisée, en partie ou en totalité. Elles ne seront pas communiquées à des tiers.

Droits: A tout moment, vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation de traitement et / ou de portabilité des données en écrivant au Délégué à la Protection des Données DPD à l'adresse indiquée au contact. Vous pouvez aussi révoquer les consentements à d'autres traitements. Vous pouvez également demander plus d'informations au DPD sur les traitements effectués.
Dans le cas où vous considérez que vos droits ont été violés, vous pouvez soumettre une réclamation auprès de l’autorité de contrôle de la protection des données compétente.

À toutes fins, l'utilisateur accepte que l'opinion exprimée soit exclusivement de sa responsabilité. L'utilisateur assume sous sa responsabilité exclusive les dommages et préjudices qui peuvent en dériver.
ICR ne sera pas responsable de l'exactitude, de la qualité, de la fiabilité, de la justesse, de la moralité et de la légalité des données, informations ou opinions publiées par les utilisateurs.
ICR se réserve le droit de ne pas publier toutes les opinions des utilisateurs.
L'utilisateur est responsable de son nom d'utilisateur. ICR ne sera pas responsable de l'utilisation illégale ou à des fins illicites que d'autres utilisateurs peuvent faire de ce nom d'utilisateur.

Conservation: Les données récupérées seront conservées pendant le temps nécessaire pour la gestion demandée.

Prenez rendez-vous :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 9 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.