Génétique des maladies de la vision : vers un nouveau modèle de médecine

Contenu médical révisé par - Dernière révision 14/02/2019
Génétique des maladies de la vision : vers un nouveau modèle de médecine

Les temps changent et, petit à petit, nous avançons vers une médecine de précision. Dans le terrain des maladies qui affectent la vision, le savoir sur ses bases génétiques a grandi exponentiellement les dernières années, les tests de diagnostic génétique ont évolué avec les techniques de séquençage massif et les possibilités de traitement avec thérapie génique commencent à devenir une réalité émergente.

Qu’est-ce-que c’est une maladie génétique ?

Une maladie génétique est une maladie qui est causée, totalement ou en partie, par une altération de la séquence normale de l’ADN (ou DNA, par ses sigles en anglais). La plupart des maladies génétiques sont multifactorielles, ce qui signifie qu’elles sont provoquées par une combinaison d’altérations dans divers gènes et facteurs environnementaux.

Y a-t-il  beaucoup de troubles de la vision qui ont une composante génétique ?

Oui. D’un côté, il a été démontré que dans les maladies visuelles très courantes, comme le glaucome (qui touche à peu près 65 millions de personnes dans le monde) ou la dégénération maculaire liée à l’âge (DMLA, qui touche à peu près 30 millions de personnes dans le monde), il existe une haute susceptibilité génétique. D’autre côté, actuellement le nombre de maladies rares (celles qui touchent moins d’une personne sur 2000 habitants) est approximativement de 7000. Même si chacune de ces maladies rares ne touche qu’un faible pourcentage de la population générale, dans leur ensemble, elles touchent plus de 300 millions de personnes dans le monde. Le 5 % de ces maladies rares sont des troubles génétiques qui affectent la vision.

Vous pouvez trouver plus d’information sur les maladies de la vision qui ont une composante génétique dans cette publication.

Est-il facile de réaliser le diagnostic génétique de ces maladies ?

Le diagnostic génétique de ces maladies n’est pas facile. D’une part, plus de 500 gènes pouvant causer des problèmes de vision ont été décrits. De l’autre, chacun de ces gènes peut avoir des variations différentes (mutations). De plus, comme nous l’avons signalé précédemment, la majorité des cas sont provoqués par une interaction de différents facteurs, génétiques et environnementaux, et la découverte d’une mutation dans l’un de ces gènes ne suffit souvent pas à confirmer sans équivoque que le patient a une certaine maladie, mais est une pièce de plus  (une pièce clé) du puzzle que nous devons réunir pour expliquer l’altération dont il est victime.

Est-il important de réaliser le diagnostic génétique ?

Oui, particulièrement dans le cas de maladies rares qui affectent la vision, dont le diagnostic représente un défi spécial pour le médecin traitant, tantôt à cause de la rareté de la maladie et parce que, dans de nombreux cas, lorsque le patient arrive à la consultation, la pathologie est très avancée et les résultats ophtalmologiques constatés ne sont pas spécifiques à un trouble en particulier, mais représentent une atrophie des tissus à travers de plusieurs origines par différentes maladies. Dans ces cas, les résultats de mutations spécifiques peuvent être la pièce clé qui nous manquez pour confirmer le diagnostic.

Avec la confirmation qu’un patient à une certaine altération génétique, il peut être informé des changements dans son alimentation ou ses habitudes qui peuvent influencer la probabilité qu’une certaine maladie se manifeste ou non ou que le pronostic change.

Certaines personnes souhaitent recevoir conseil génétique car elles envisagent d’avoir une descendance biologique et, dans ces cas, il est essentiel d’avoir une confirmation du diagnostic génétique.

Existe-t-il actuellement des thérapies géniques pour ces troubles ?

Décembre 2017 a marqué une étape importante dans l’histoire de la médecine et, en particulier, de l’ophtalmologie, avec l’approbation par la FDA (agence du gouvernement des États-Unis responsable de l’administration d’aliments et des médicaments) de la première thérapie génique directement administrée.

C’est un médicament approuvé pour les patients atteints de dystrophie rétinienne liée à la mutation RPE65. Il existe également plusieurs essais cliniques expérimentaux pour d’autres pathologies, dont certaines sont à un stade avancé, comme celles de la neuropathie optique héréditaire de Leber (ou LHON, pour ses sigles en anglais).

Liens connexes

La NOHL, seule maladie mitochondriale pouvant être examinée en étudiant l’œil

Plus de 150 participants ont pris part à la rencontre scientifique consacrée à la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber, tenu entre le 12 et le 14 mai. La NOHL est une maladie peu fréquente qui cause une réduction de l’acuité visuelle et qui a un facteur génétique mitochondriale. Elle touche dans une plus grande mesure […]

Le Département de Recherche effectue une étude clinique dirigé par la Dr. Castillo avec des patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber

ICR, à la pointe en recherche La Dr. Castillo, chef des départements de  neuro-ophtalmologie et enseignement de l’Institut Català de Retina, a entrepris, avec la collaboration du département de recherche, une étude développée par Santhera Pharmaceuticals, pour laquelle ils cherchent des participants âgés de plus de 12 ans, des deux sexes, touchés par une neuropathie optique de […]

Risque génétique

Les maladies des yeux ayant une origine génétique sont causées par des altérations au code génétique qui apparaissent au long de la vie et causent des troubles de vision qui affectent dans une plus ou moins grande mesure la qualité de vie du patient. À cause de sa nature génétique, la plupart de ces maladies […]

La Dr.Castillo parle sur la Thérapie Génétique en LHON au XIe Cours d’Actualisation en Neuro-Ophtalmologie

La Dr. Lorena Castillo, responsable du Département de neuro-ophtalmolgie et du Département d’Enseignement de l’Institut Catalan de la Rétine, a participé en tant qu’intervenant dans le IXe Cours d’Actualisation en neuro-ophtalmologie qui a eu lieu le dernier 15 et 16 février à Madrid. Ce cours est un événnement biennal qui se réalise depuis 20 ans et qui […]

Le Dr. Castillo dirige une étude en Espagne pour savoir plus sur l’histoire naturelle de LHON

GenSight lance une étude pour mieux comprendre l’histoire naturelle de la neuropathie optique héréditaire de Leber ou LHON – comment la fonction visuelle évolue, quels symptômes peuvent être associés … -, comment les facteurs génétiques et environnementaux sont liés entre eux dans le développement de la maladie et quelles conséquences directes ou indirectes, sont engendrées […]

Postez votre commentaire

Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RÈGLEMENT (UE) 2016/679), les informations suivantes sur le traitement des données à caractère personnel vous sont communiquées.

Responsables: Institut Català de la Retina, S.L., Institut Català de Cirurgia refractiva, S.L. (dorénavant ICR).

Contact Délégué à la protection des données: C/Pau Alcover nº 67 08017 Barcelona – rgpd@icrcat.com

Finalité: Le but du traitement est de gérer les informations que vous nous fournissez et en cas d'avoir votre consentement, publier le témoignage sur notre site.

Légitimation: La base légale pour ce traitement est la demande qui a été faite par vous.

Destinataires: Les destinataires de l’information sont les départements et les délégations dans lesquels l’ICR est organisée, en partie ou en totalité. Elles ne seront pas communiquées à des tiers.

Droits: A tout moment, vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation de traitement et / ou de portabilité des données en écrivant au Délégué à la Protection des Données DPD à l'adresse indiquée au contact. Vous pouvez aussi révoquer les consentements à d'autres traitements. Vous pouvez également demander plus d'informations au DPD sur les traitements effectués.
Dans le cas où vous considérez que vos droits ont été violés, vous pouvez soumettre une réclamation auprès de l’autorité de contrôle de la protection des données compétente.

À toutes fins, l'utilisateur accepte que l'opinion exprimée soit exclusivement de sa responsabilité. L'utilisateur assume sous sa responsabilité exclusive les dommages et préjudices qui peuvent en dériver.
ICR ne sera pas responsable de l'exactitude, de la qualité, de la fiabilité, de la justesse, de la moralité et de la légalité des données, informations ou opinions publiées par les utilisateurs.
ICR se réserve le droit de ne pas publier toutes les opinions des utilisateurs.
L'utilisateur est responsable de son nom d'utilisateur. ICR ne sera pas responsable de l'utilisation illégale ou à des fins illicites que d'autres utilisateurs peuvent faire de ce nom d'utilisateur.

Conservation: Les données récupérées seront conservées pendant le temps nécessaire pour la gestion demandée.

Centres Ophtalmologiques ICR :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 8:30 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.