Cataracte

Contenu médical révisé par - Dernière révision 28/08/2018
Cataracte

Qu'est-ce que la cataracte?

La cataracte est une opacification du cristallin. Le cristallin est une structure située a l’intérieur de l’œil, derrière l’iris et la pupille. Le cristallin est transparent quand nous naissons. Sa morphologie rappelle celle d’une lentille, par sa forme et sa taille. De plus, comme les lentilles, le cristallin a une capsule externe et un contenu interne composé de protéines réparties de manière à obtenir la transparence.

Le cristallin a pour fonction de focaliser les objets sur la rétine. C’est l’élément de l’œil qui permet de focaliser des objets lointains puis immédiatement un objet proche grâce au changement de sa forme. Le cristallin subit quelques changements avec l’âge, ceux que décrivent la cataracte. Ces changements peuvent être la perte de transparence de son contenu, qui prend d’abord une tonalité jaunâtre puis marron, aisi que la perte d’élasticité, le cristallin devenant de plus en plus rigide. Cette rigidité est celle qui provoque la fatigue visuelle (presbytie) que cause l’incapacité à focaliser de près.


Types de cataracte

On peut classer les cataractes selon leur aspect ou leur origine.

Concernant leur aspect, l’opacification du cristallin n’est pas la même pour tous, car l’opacification peut toucher différentes zones du cristallin, donnant ainsi lieu à différents types de cataractes.

  • Cataracte corticale : opacification de toute la paroi externe du cristallin.
    Cataracte sous-capsulaire postérieure : Opacification de la paroi externe du cristallin.
  • Cataracte nucléaire : Opacification du centre du cristallin.

Ces types de cataractes peuvent se présenter de manière isolée ou associés les uns aux autres chez un même individu.
Quant à leur origine, on peut rencontrer les types suivants:

  • Senil: Forme la plus fréquente de la cataracte due au vieillissement.
  • Congénitale: Cataracte survenant dès la naissance.
  • Traumatique: Résultat d’un coup porté à l’œil, provoquant ou non une perforation.
  • Relative aux maladies systémiques (ex. : diabète)

Symptômes et évolution

L’unique symptôme de la cataracte est une vision floue ou la diminution de la qualité visuelle et des éblouissements. Mais il est important de noter que la cataracte ne provoque ni picotements et ni douleur.

Son évolution est variable étant donné que certaines peuvent évoluer rapidement et d’autres stagner durant des années. Quoi qu’il en soit, l’évolution à terme est la perte progressive de la transparence du cristallin. La perte de vision en général est causée par une faible luminosité ou une luminosité au contraire très forte entraînant un éblouissement. La perte de la vision finit par être généralisée et permanente.

Curieusement, si la cataracte possède un degré d’évolution moyen, on note une diminution de la vision de loin, mais une amélioration de celle de près. Il arrive donc que ces patients puissent lire sans lunettes. Cet effet s’atténue à mesure qu’évolue la cataracte.


Traitement

Actuellement, le traitement de la cataracte est uniquement chirurgical. Le procédé le plus techniquement évolué est la PHACOEMULSIFICATION. Cette intervention consiste à l’extraction du contenu opacifié du cristallin, laissant à sa place la capsule qui enveloppe le cristallin. On ne retire pas cette capsule, parce qu’elle servira de support à la lentille intraoculaire implantée à la fin de l’intervention dans le but de minimiser au maximum le port de lunettes après l’opération. Nous disposons aujourd’hui de lentilles pour corriger l’astigmatisme et la presbytie.

Normalement, cette opération s’effectue sous anesthésie topique (quelques gouttes d’anesthésique) ou locale. Indolore, elle dure entre 10 et 15 minutes. L’intervention se fait sans admission sous anesthésie topique, l’occlusion de l’œil n’est pas nécessaire.

Elle consiste à extraire le contenu du cristallin en introduisant une sonde émettant des ultrasons qui émulsionne le tissu cristallinien et aspire le matériau émulsionné. On implante ensuite une lentille, dont la forme est adaptée au patient, à travers une incision de 2 à 2,8 mm.

Toutefois cette opération demeure délicate. L’infection est le risque majeur : pour l’éviter, on introduit un antibiotique à l’intérieur de l’œil à la fin de l’opération et l’on administre des gouttes d’antibiotique après l’intervention. Mais comme cette opération est la plus pratiquée et évoluée dans le monde ophtalmologique, et parce que nos chirurgiens possèdent une grande expérience, les complications techniques sont minimes.

Le patient peut mener une vie normale durant la période postopératoire. La récupération visuelle est très rapide : une amélioration considérable a lieu durant les 24 heures suivant l’intervention et se poursuit toute une semaine.

Il y a trois contrôles postopératoires : le jour suivant l’opération, la semaine suivante et le mois suivant. On détermine lors du dernier contrôle si le patient manifeste une amélioration visuelle et on la mesure.

Postez votre commentaire

Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données (RÈGLEMENT (UE) 2016/679), les informations suivantes sur le traitement des données à caractère personnel vous sont communiquées.

Responsables: Institut Català de la Retina, S.L., Institut Català de Cirurgia refractiva, S.L. (dorénavant ICR).

Contact Délégué à la protection des données: C/Pau Alcover nº 67 08017 Barcelona – rgpd@icrcat.com

Finalité: Le but du traitement est de gérer les informations que vous nous fournissez et en cas d'avoir votre consentement, publier le témoignage sur notre site.

Légitimation: La base légale pour ce traitement est la demande qui a été faite par vous.

Destinataires: Les destinataires de l’information sont les départements et les délégations dans lesquels l’ICR est organisée, en partie ou en totalité. Elles ne seront pas communiquées à des tiers.

Droits: A tout moment, vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation de traitement et / ou de portabilité des données en écrivant au Délégué à la Protection des Données DPD à l'adresse indiquée au contact. Vous pouvez aussi révoquer les consentements à d'autres traitements. Vous pouvez également demander plus d'informations au DPD sur les traitements effectués.
Dans le cas où vous considérez que vos droits ont été violés, vous pouvez soumettre une réclamation auprès de l’autorité de contrôle de la protection des données compétente.

À toutes fins, l'utilisateur accepte que l'opinion exprimée soit exclusivement de sa responsabilité. L'utilisateur assume sous sa responsabilité exclusive les dommages et préjudices qui peuvent en dériver.
ICR ne sera pas responsable de l'exactitude, de la qualité, de la fiabilité, de la justesse, de la moralité et de la légalité des données, informations ou opinions publiées par les utilisateurs.
ICR se réserve le droit de ne pas publier toutes les opinions des utilisateurs.
L'utilisateur est responsable de son nom d'utilisateur. ICR ne sera pas responsable de l'utilisation illégale ou à des fins illicites que d'autres utilisateurs peuvent faire de ce nom d'utilisateur.

Conservation: Les données récupérées seront conservées pendant le temps nécessaire pour la gestion demandée.

26 commentaires

ICR siège central Ganduxer

c/Ganduxer,117
08022 Barcelona

ICR Pau Alcover

C. Pau Alcover 67
08017 Barcelona

ICR Terrassa

Carrer del Nord, 77
08221 Terrassa

Centre Chirurgical Clínica Bonanova

Pg. De la Bonanova 22-24
08022 Barcelona

Tests et Traitements Clínica Bonanova

c/ Mandri, 63
08022 Barcelona

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Rue de l'Escorial,148
08024 Barcelona
Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.