Méibographie. Diagnostic de l’œil sec évaporatif.

Contenu médical révisé par - Dernière révision 26/03/2021
Méibographie. Diagnostic de l’œil sec évaporatif.

Qu'est-ce que la méibographie ?

La meibographie permet d’évaluer la morphologie des glandes de Meibomius, situées dans les paupières inférieures et supérieures, et de déterminer si elles remplissent leur fonction de fournir les graisses nécessaires pour limiter l’évaporation des larmes.

Il s’agit d’une technologie non invasive qui permet :

  • l’imagerie des glandes de meibomius
  • mesurer l’épaisseur de la couche lipidique du film lacrymal
  • calculer le temps de rupture du film lacrymal, c’est-à-dire le temps nécessaire pour que la larme commence à s’évaporer
  • mesurer la fréquence du clignotement
  • mesurer la hauteur du ménisque lacrymal ou espace où les larmes sont générées et s’accumulent à la base des paupières
  • effectuer un calcul automatique de l’atrophie glandulaire.

À quoi sert-elle ?

La méibographie est réalisée pour détecter d’éventuels dysfonctionnements des glandes de Meibomius (MGD) et pour surveiller leur bon fonctionnement, car elles sont responsables de la production du Meibomius, une couche lipidique complexe qui fait partie du film lacrymal et dont la fonction est de garantir la stabilité de la larme, d’empêcher son évaporation et de protéger ainsi la surface de l’œil.

Il est essentiel de vérifier que les glandes de Meibomius ne sont pas obstruées afin d’éviter des complications telles que le syndrome de l’œil sec ou de connaître, grâce à la méibographie, le degré d’affectation et de pouvoir guider, si possible, le traitement de l’œil sec par la lumière pulsée (IPL) pour stimuler le fonctionnement de ces glandes.

Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius, également appelé blépharite postérieure, est la principale cause de sécheresse oculaire par évaporation.

En outre, le film lacrymal est d’une grande importance physiologique et optique pour le fonctionnement correct de l’œil humain, de sorte que le diagnostic de tout type d’altération, que ce soit dans ses mécanismes de sécrétion, sa stabilité ou sa qualité, d’une ou de toutes ses couches est d’une grande aide diagnostique pour la santé visuelle.


Avant l'examen

L’examen ne nécessite pas de dilatation des pupilles, mais il est nécessaire de se présenter le jour de l’examen sans avoir appliqué de crème et/ou de maquillage sur le visage et sans lentilles de contact afin d’obtenir correctement les résultats.


Après l'examen

La méibographie est une technique non invasive, elle ne nécessite donc pas de contact direct avec l’œil et ne provoque pas de réactions indésirables. Après le test, toute activité quotidienne peut donc être effectuée sans aucun problème.


Comment se déroule

La méibographie est réalisée de manière monoculaire, en commençant par un œil, puis l’autre. L’examen est réalisé en position assise et ne nécessite pas de contact avec la surface oculaire. Le menton reposant sur une mentonnière et le front bien en avant, le patient doit fixer son regard sur un point central de l’équipement. Tout au long du test, le patient doit suivre les instructions du professionnel.

Afin d’obtenir des images des glandes de Meibomius des paupières supérieures et inférieures, il est nécessaire d’appliquer une légère pression sur la zone palpébrale externe.

Il s’agit d’un examen qui prend quelques minutes et qui est effectué par du personnel spécialisé. Une fois les données sont collectées, l’ophtalmologiste se chargera d’interpréter les résultats et de les transmettre lors de la prochaine visite.


Résultat d'une méibographie

Résultat d’une méibographie. Photo : ICR.


Questions fréquentes

Ce test provoque-t-il une gêne ?

Il s’agit d’un système infrarouge qui permet d’obtenir des images de manière non invasive et sans entrer en contact avec l’œil. Cependant, la pression exercée sur la zone de la paupière externe afin d’obtenir des images des glandes peut provoquer un léger inconfort.

Faut-il être accompagné ?

Non, ce test n’exige pas que le patient soit accompagné d’une autre personne.

Le patient doit-il être à jeun avant le test ?

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour que le test soit effectué.

Dans combien de temps les résultats des tests seront-ils disponibles ?

Les données sont obtenues en même temps que le test est effectué. Si un rapport d’un ophtalmologue est nécessaire, le rapport d’examen vous sera envoyé dans les jours qui suivent.

Le technicien peut-il interpréter le résultat du test au moment de l’analyse ?

Le technicien est la personne chargée d’effectuer le test et possède une formation et des connaissances spécifiques pour confirmer sa bonne exécution. L’ophtalmologiste est la personne qui doit interpréter et rapporter les résultats obtenus, ce qu’il fera dans le contexte clinique après une anamnèse et un examen complet du patient.

Est-ce que le patient peut conduire après le test et prendre une douche ?

Oui, après le test, il est possible d’effectuer toute activité quotidienne, comme prendre une douche ou conduire.

Liens connexes

Lumière pulsée intense (IPL) pour l’oeil sec

La luz pulsada intensa es un tratamiento innovador para el síndrome del ojo seco. Está indicado en casos de alteración de las glándulas de Meibomio.

Oeil sec

 L’œil sec ou syndrome de l’œil sec est une trouble oculaire commun qui se produit lorsqu’il y a un manque de lubrification et humectation de la surface de l’œil (cornée, conjonctive et film lacrymal). Cela succède car l’œil ne produit pas la quantité nécessaire de larmes pour maintenir une bonne hydratation et lubrification ou bien […]

Blépharite

Qu’est-ce que la blépharite ? La blépharite est une pathologie qui affecte les paupières et qui cause une inflammation dans leur bord, ce qui peut provoquer de l’irritation oculaire et des rougeurs. Il existent différents types de blépharite : Antérieure : Elle concerne la partie extérieure de la paupière, où se trouvent les cils. Postérieure […]

Quelques faits intéressants sur les larmes

La fin triste d’un film, la rupture d’un couple, un oignon coupé en julienne, un coup ou une contusion ou un fou rire peuvent déclencher des larmes, un élément ayant un grand éventail de fonctions. Les glandes lacrymales les produisent constamment et peuvent même en fabriquer entre 55 et 110 litres par an, ce qui […]

Avez-vous des questions?

Écrivez-nous ou prendre rendez-vous pour une consultation avec un de nos spécialistes.

Centres Ophtalmologiques ICR :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Cerignola

C/ Cerignola, 14
08022 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Cerignola

Numéro de téléphone 93 378 23 19

Horaire :
Monday to Friday 8 a.m. to 9 p.m.

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 8:30 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos