Rétinopathie diabétique

Contenu médical révisé par - Dernière révision 30/07/2019
Rétinopathie diabétique

Qu'est-ce la rétinopathie diabétique?

La rétinopathie diabétique est une maladie vasculaire secondaire à la diabète. La diabète est une maladie métabolique avec une fréquence qui n’arrête pas de croitre dans notre société et qui lèse les petits vaisseaux sanguins de la rétine à cause de la décompensation métabolique qu’elle provoque. La rétine est une couche fine de tissus sensible à la lumière qui recouvre la partie postérieure de l’œil. C’est l’élément où se focalisent les rayons de lumière pour les transmettre au cerveau et les interpréter comme des images. Les dommages provoquent par une perte de vision qui peut arriver à être très considérable et irréversible.


Causes

Les niveaux élevés de glycémie maintenus pendant longtemps altèrent les parois des petits vaisseaux rétiniens et les rendent plus perméables et irréguliers. A partir de ces lésions initiales, la rétinopathie peut évoluer dans différentes étapes.


Quelles étapes à t-elle?

Selon le type et extension des signaux typique de la rétinopathie diabétique (RD), comme peuvent être les microsanévrismes, les microhémorragies, micro infarctus, exsudat lipidiques, neovaisseaux, etc., on classifie la maladie en plusieurs étapes : gravité légère, modéré, sévère et proliférative.

Dans toutes les formes de rétinopathie diabétique peuvent apparaitre l’œdème maculaire diabétique qui est la cause principale de la réduction de l’acuité visuelle dans le cas de diabète.

L’œdème maculaire diabétique est l’accumulation de liquide dans la macule, la zone centrale et de plus sensibilité de la rétine, responsable de la bonne acuité visuelle.


Symptômes

Dans la phase initiale, la rétinopathie diabétique ne provoque pas de changement dans la vue, mais à mesure que les étapes progressent, elle peut empirer et  provoquer des pertes graves de vision et même la cécité.

Les symptômes plus fréquents sont la réduction de l’acuité visuelle, métamorphopsies (vision déformé des objets) et myodésopsies (des taches qui flottent dans le champ de vision, connues aussi comme mouches flottantes).

Le fait que dans les étapes initiales la maladie ne provoque pas de symptômes fait que beaucoup de fois le patient ne soit pas conscient qu’il souffre la maladie jusqu’à ce qu’elle se trouve dans des étapes avancées. C’est pour cela qu’il est si important que les personnes diabétiques se soumettent à des révisions.


Quelles personnes ont plus de rsiques de souffrir la maladie?

Les personnes qui souffrent de diabète, tantôt de type 1 que de type 2, risquent de la souffrir. Il est donc très important qu’elles se soumettent à un examen ophtalmologique complet au moins une fois par an. Un grand pourcentage de diabétiques développent rétinopathie diabétique dans une des ces phases


Complications

Les complications que apparaissent plus habituellement à cause de la rétinopathie diabétique son les hémorragies vitrées, décollement de rétine tractionnel et glaucome neovasculaire, qui requièrent souvent traitement chirurgical.


Traitement

La rétinopathie diabétique affecte de différente manière les patients, selon le degré de la maladie et la zone affectée (macule ou zone centrale et périphérie). C’est pour cela qu’il existe plusieurs traitements.

La photogoaculation au laser, tantôt de type standard comme sous-seuils, crée des petites brulures thérapeutiques dans la rétine. Il existe aussi les injections intravitréennes de médicaments (antiangiogéniques ou corticoïdes) et la vitrectomie, qui est la chirurgie vitreorétinienne indiqué pour les hémorragies vitrées ou le décollement tractionnel de la rétine.

A part du traitement spécifique de l’œil, le control métabolique stricte de la diabète est essentiel et important dans l’évolution du pronostique de la rétinopathie. Il faut donc suivre le traitement prescrit, le régime et l’exercice physique recommandé par le diabétologue.

Cependant, les personnes qui souffrent une phase initiale de la rétinopathie diabétique peuvent ne pas avoir besoin de traitement mais auront besoin d’un control précis.

Ophtalmologistes spécialisés en Ophtalmologie générale

Avez-vous des questions?

Écrivez-nous ou prendre rendez-vous pour une consultation avec un de nos spécialistes.

Centres Ophtalmologiques ICR :

ICR siège central Ganduxer

C/ Ganduxer, 117
08022 Barcelona Voir carte

ICR Pau Alcover

C/ Pau Alcover, 67
08017 Barcelona Voir carte

ICR Terrassa

C/ del Nord, 77
08221 Terrassa Voir carte

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Pg. de la Bonanova, 22-24
08022 Barcelona Voir carte

Tests et Traitements Clinique Bonanova

C/ Mandri, 63
08022 Barcelona Voir carte

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

C/ de l'Escorial, 148
08024 Barcelona Voir carte

ICR siège central Ganduxer

Numéro de téléphone +34 93 254 79 20
Téléphone d’urgences : +34 93 418 72 27

Horaire :
Du lundi au vendredi de 8h a 20h
Samedis de 9h à 14h

Comment s'y rendre Plus d'infos

ICR Terrassa

Numéro de téléphone +34 93 736 34 40

Horaire :
De lundi à vendredi de 9 h à 14 h et de 15 h à 20 h

Comment s'y rendre Plus d'infos

Centre Chirurgical Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 934 34 09 25

Comment s'y rendre Plus d'infos

Tests et Traitements Clinique Bonanova

Numéro de téléphone 93 434 27 70

Comment s'y rendre Plus d'infos

Service d’ophtalmologie à la Clinique Ntra. Sra. del Remei

Numéro de téléphone 902 10 10 50

Horaire :
Toutes les après-midi de 15h a 20h et vendredi matin de 10h à 14h.

Comment s'y rendre Plus d'infos

Ce site web utilise des cookies afin de recueillir des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez son usage. Plus d'infos.